Management et pratique du droit des affaires : Recouvrement, suspension de poursuite, gestion d'entreprise, bail professionnel (Sans Certificat)

Management et pratique du droit des affaires : Recouvrement, suspension de poursuite, gestion d’entreprise, bail professionnel (Sans Certificat)

15.000 CFA

Que vous soyez comptable, agent chargé de recouvrement, étudiant juriste, collaborateur d’avocat, juriste d’entreprise, notaire et clerc de notaire, avocat, commissaire de justice, chefs d’entreprise etc., ce séminaire de formation pratique est fait pour vous.

Cette formation en ligne, axée sur la pratique du droit des affaires prend en compte les modules suivants :

– Module 1 : Le recouvrement judiciaire des créances (pratique des saisies vente de meubles et attribution) ;

– Module 2 : La Technique de suspension des poursuites ;

– Module 3 : La Gestion juridique des entreprises ;

– Module 4 : La résiliation judiciaire des beaux professionnels.

PS : Ce séminaire est sanctionné par un Certificat délivré par le Cabinet de formation Law and Partener International en collaboration avec IVOIRE-JURISTE.

Durée : 6 H de formation (les modules sont répartis sur 2 semaines)
Mode de paiement : Paiement en ligne via Orange Money, MTN, Mobile MoneyMoov Money, Paypal.

Description

Que vous soyez comptable, agent chargé de recouvrement, étudiant juriste, collaborateur d’avocat, juriste d’entreprise, notaire et clerc de notaire, avocat, commissaire de justice, chefs d’entreprise etc., ce séminaire de formation pratique est fait pour vous.

Cette formation en ligne, axée sur la pratique du droit des affaires prend en compte les modules suivants :

– Module 1 : Le recouvrement judiciaire des créances : pratique des saisies vente de meubles ;

– Module 2 : Le recouvrement judiciaire des créances : pratique de la saisies attribution ;

– Module 3: La Technique de suspension des poursuites ;

– Module 4 : La Gestion juridique des entreprises ;

– Module 5 : La résiliation judiciaire des beaux professionnels.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Avatar